Sur ma peau

En fait, ce billet devrait s’appeler « sur notre peau » : à la maison, nous avons tous les 4 des peaux très différentes. Tout d’abord, par nos âges mais aussi par leurs textures.

Mon mec a la peau assez sèche sur le visage et utilise la gamme Xémose d’Uriage. Elle a été conçue pour les peaux très sèches (même à tendance atomique).

img_2473

Après plusieurs mois d’utilisation, il en est plutôt content. Voici  ce qu’il m’en dit :

*elle pénètre bien la peau, rapidement

*elle est assez fluide

*elle ne lui graisse pas la peau mais l’hydrate suffisamment

*et surtout : elle n’a pas d’odeur !

Je l’utilise aussi pour les filles, notamment sur leurs joues car elles ont souvent des petits boutons et la pédiatre et la dermato me disent que la seule chose à faire, c’est de les hydrater.

Pour ma part, j’ai une peau extrêmement sèche sur le corps, en particulier sur les jambes et… les pieds (c’est tellement glamour, je sais). J’avais hâte de tester la gamme Uriage Eau thermale et je ne suis pas déçue.

img_4570

Vous savez, sur les parties bien sèches surtout l’hiver, comme les genoux ou les parties des jambes qui frottent sur le pantalon : on a souvent la peau toute blanche à cause la sécheresse. Depuis plusieurs semaines que je l’utilise juste après la douche (l’eau est assez calcaire en plus ici), ça va mieux. Et j’aime beaucoup l’odeur. Pour le coup, mon mec ne ma chipe pas ! J’ai ma préférence pour le baume que je trouve très agréable à appliquer.

En revanche, je n’étais pas convaincue pour l’hydratation des pieds. Je trouvais que ça hydratait sur le moment, mais pas sur une journée complète. Mais j’ai trouvé la solution avec la crème réparatrice Bariéderm :

img_7151

Je me suis brûlée bêtement il y a quelques semaines et elle m’a bien aidé à cicatriser. Je m’en sers aussi pour les fesses de Baby O quand je suis à court de Bépanthen. Quant à mes pieds, c’est le top : je mets une couche en insistant bien sur les talons, puis j’enfile une paire de chaussettes en coton. Radical !

C’était ma participation au Mardi Beauté de Parisienne Vincennes.

D.

 

Publicités

Mon bilan Top Body Challenge

motivation sport

Il y a tout pile trois mois (même pas fait exprès), je vous parlais ici de mon envie de me mettre au sport et plus précisément au top body challenge de Sonia Tlev (programme sur 12 semaines, disponible en ligne).

Je ne vais pas me répéter sur mes objectifs, ils sont énumérés dans le précédent billet. Le déclic a eu lieu dans ma cuisine, après que mon mec soit rentré de sa séance de sport. Je me suis rendue compte que je ne me bougeais pas et que je devais arrêter de me cacher derrière mon petit doigt. Je me plaignais de ne pas avoir la possibilité de faire du sport et je me suis aperçue que je me cherchais de fausses excuses. Le lendemain, je commençais le top body challenge, puis nous avons acquis un rameur et j’ai commandé une corde à sauter sans fil (non, ne riez pas, ça existe et c’est assez efficace !).

Sur les réseaux sociaux, je vous ai demandé ce que vous vouliez savoir sur le programme, voici mes réponses :

« combien de temps ça prend ? » : 30 minutes par jour pour les exercices de renforcement les lundis/mercredi/vendredi, 20 minutes pour le cardio les mardi/jeudi. Je ne souhaitais pas perdre de poids mais me tonifier, donc je ne forçais pas trop sur le cardio.

« est ce que c’est dur ? » : au départ, j’en ai bavé. Et je dois dire que certains exercices pour les abdos sont particulièrement violents pour le dos et surtout le périnée, alors je choisissais de les modifier ou d’en faire d’autres que je connaissais. A partir de la troisième semaine, ça commence à aller mieux, le corps s’habitue et on prend le rythme.

« est ce que ça marche ? » : OUI ! en surveillant son alimentation (mais sans pour autant se priver de tout), on obtient des résultats dès la fin de la troisième semaine. Durant les 11 semaines parcourues à ce jour, je suis partie en vacances, j’ai mangé des crêpes, macdo (une fois, ok, mais quand même), je suis allée au resto plusieurs fois sans zapper le dessert… tout est question d’équilibre, comme quand on gère ses dépenses. Je ne mange pas entre les repas, je fais des repas complets et je vous garantis que je n’ai pas faim. Et avant de m’accorder un plaisir gustatif, je me demande si ça vaut vraiment le coup, vu les efforts fournis ces dernières semaines.

« comment s’organiser pour avoir le temps ? » : un soupçon de réorganisation quotidienne sur une grosse dose d’égoïsme. Quand je rentre du bureau, je me change tout de suite, Miss G s’occupe et je mets Baby O avec moi. Je fais le circuit des exercices, m’interromps si besoin mais je ne lâche pas. Ensuite, j’enchaine les douches et le repas. D’où mon manque de temps pour bloguer et ma nouvelle gestion des priorités. Mais prendre soin de soi fait tellement de bien que je ne regrette pas. Et de temps en temps mon aînée vient danser à coté de moi sur les musiques de ma playlist, on s’éclate.

« est ce que ça s’adresse à tout le monde ? » : je ne suis pas médecin, je ne peux que vous conseiller de demander l’avis de votre docteur si vous n’avez pas l’habitude de faire du sport. Et si vous avez accouché il y a peu, n’envisagez le sport qu’après la rééducation du périnée et le feu vert du gyneco et / ou de la sage femme.

« comment se motiver à la maison ? » : en ne se posant pas de questions ! Je trouve que le plus dur, c’est de s’y mettre. Se changer, se dire qu’on va suer… Mais quand on commence, ça roule ! et ça passe finalement assez vite. La satisfaction personnelle de se dire « j’y arrive, je progresse » est un réel moteur.

Vous l’aurez compris, mon bilan est positif. Je suis ravie d’avoir pris la décision de commencer et d’être allée au bout. Avant le 13 juin, je ne pensais pas y arriver. Je regardais les avant/après sur le net en enviant les filles en photos, je me disais que c’est des montages, ou alors qu’elles se tuaient au sport toute la journée. Aujourd’hui, je suis convaincue que tout le monde peut réussir à atteindre ses propres objectifs. Je n’ai pas acquis un corps de rêve, mais un corps plus ferme, plus tonique et surtout qui me plait mieux qu’avant.

Je serais ravie d’avoir vos retours si vous avez testé la méthode et vos suggestions si vous connaissez d’autres programmes.

D.

 

 

Bouge ton corps

motivation sport

J’ai pas mal de billets en brouillon, notamment sur ce qui m’a aidée pour l’organisation les premières semaines avec Baby O et sur ma récente reprise, mais je ne leur trouve pas la tournure qui me plait. Je n’aime pas les donneurs de leçons et je ne veux surtout pas vous sortir un « guide », je ne suis personne pour donner la marche à suivre.

Alors j’ai choisi de revenir par ici pour vous parler de ma nouvelle résolution : faire du sport. Mais pas une petite séance d’abdos par ci, par là. Je me lance dans le Top Body Challenge, tout en prenant soin de ne pas trop visiter le compte instagram de sa créatrice, histoire de ne pas déprimer.

J’ai eu la chance de presque retrouver rapidement mon poids d’avant bébé, je remets mes fringues mais… l’ensemble ne me va pas. Je voudrais des bras plus toniques, un ventre plus ferme. Je n’ai pas la possibilité d’aller courir, encore moins d’aller à la piscine, alors ce genre de programme, réparti sur trois jours, me convient niveau organisation puisque je peux faire les séances à la maison. Nous cherchons un rameur pour les séances cardio, si vous avez des suggestions, je prends !

J’ai commencé le TBC ce soir, je dois vous dire qu’un exercice m’a paru particulièrement violent pour le périnée alors je l’ai modifié. J’aimerais éviter de dire bonjour à mes organes. J’ai également décidé de modifier mon alimentation en privilégiant les légumes le soir et en évitant les féculents. Je les garde pour le midi avec les protéines.

Si j’ai choisi de vous en parler, c’est pour éventuellement se motiver à plusieurs (coucou Requia). Alors si ça vous dit, faites-moi signe !

D.

Steampod, mon amour

Je ne voulais pas faire ce billet car ce blog n’est pas un blog beauté (ça se saurait). Mais suite aux diverses demandes d’infos, j’ai osé me lancer et vous allez voir : heureusement que je ne mise pas tout sur les photos avant / après !

L’année dernière, j’ai opté pour le carré plongeant et quand on connaît la nature rebelle de mes cheveux, le pari était risqué. Surtout que je suis une maniaco-capillaire (si, ça existe) et que je peux absolument sortir sans maquillage mais surtout pas négligée du cheveux.

Donc j’ai cassé ma tirelire pour investir dans l’objet le plus révolutionnaire de cette décennie (au moins) : le steampod. Mais avant, j’ai lu des centaines de pages d’avis, regardé des tonnes de photos et pesé les pour et les contres.

Je vous assure, il vaut le coup (coût ?). Depuis un an, je ne galère plus pour être correctement coiffée, je gagne du temps, et de l’énergie. Même l’homme de la maison est bluffé par l’appareil et en parle à ses clientes (alors que ni lui, ni moi, n’avons d’actions chez L’oreal, ni de métiers en rapport avec le monde de la coiffure).

En toute honnêteté, si je devais vous donner les moins :

*son prix

*je le trouve un peu lourd

*il est assez encombrant

*au départ il n’est pas simple à manipuler (il faut veiller à le positionner dans le bon sens)

Pour vous donner les plus, une image vaut mieux qu’on long discours, d’ailleurs en voici deux :

FullSizeRender-3 FullSizeRender-4

Il m’a fallu 20 minutes pour les lisser, je n’ai pas eu de retouches à faire depuis vendredi, et nous sommes lundi soir. Mes cheveux sont très, très épais. Pour faire le lissage, je pars de la nuque et remonte au fur et à mesure, en séparant la chevelure sur trois niveaux.

C’est le meilleur appareil que j’ai pu utiliser, je ne regrette absolument pas mon achat. J’ai acheté le baume à appliquer après le shampoing mais je l’oublie une 8 fois sur 10…

J’espère vous avoir éclairées sur le sujet, c’était ma participation au Mardi Beauté d’une Parisienne à Vincennes.

D.

Édit : vous trouverez tout pleins d’infos par Ici, chez Joy.

 

Mon coiffeur à Paris, c’est Kapili

10494528_1514232982165659_571414713608250375_n

Mes cheveux et moi, c’est une longue histoire. Vous le savez, je suis passée par les très court (jsuis pas une bombe latiiiine), le très long (Miss G m’identifiait à Pocahontas) et j’ai souvent besoin de varier. Alors quand le changement de coupe est arrivé dans ma petite tête, il me fallait trouver LA personne qui allait me couper un carré plongeant sans me faire ressembler à un épouvantail. J’ai les cheveux très épais et loin d’être raides, autant dire que la coupe devait être impeccable pour que je puisse me recoiffer seule et faire mon brushing sans  y passer des heures.

Chaque matin je passais devant Kapili et l’ayant vu en travaux, j’avais envie de découvrir ce salon car la déco m’avait attirée (du bois, de la pierre, du beau). Quelques clics avant de pousser la porte, j’apprends que la gérante a plutôt bonne presse et une solide expérience alors je me décide à prendre rdv.

L’accueil très sympathique, la jeune femme est très bien coiffée (oui je préfère confier mes tifs à quelqu’un qui y porte la même attention que moi) et je comprends tout de suite qu’ils ont l’habitude des clientes relous comme moi.

Le jour J, panique totale : ce n’est pas elle qui va s’occuper de moi mais un jeune homme. Il me pose pas mal de questions, cherche ce que je veux et surtout ce que je ne veux pas et me conseille sur ce qui conviendrait au mieux. J’ose lui poser toutes mes questions, je lui explique que je veux pouvoir les attacher et éviter une coupe trop stricte. Il m’explique que tout se jouera avec le mouvement. Je ferme les yeux et me laisse aller en écoutant la playlist originale et bien loin des radios standards.

45 minutes plus tard, je ressors ravie. Mes cheveux semblent bien moins épais, j’ai exactement la coupe que j’avais en tête pour un tarif correct sur Paris (55 euros shampoing-coupe-brushing sur une base mi longue).

Le vrai verdict a eu lieu à la maison, quelques jours plus tard au moment de me relaver la tête. Aucun problème pour me coiffer seule. On dirait que j’ai perdu la moitié de la masse qui rendait mes coupes lourdes et me faisait gonfler les cheveux même après une bonne heure de domptage.J’ai d’ailleurs profité de cette nouvelle coupe pour m’offrir le steampod, je vous en reparle très vite, c’est le meilleur investissement de mon année (en 25 minutes c’est plié et je n’y retouche plus pendant trois jours).

C’était mon mardi beauté pour une Parisienne à Vincennes.

D.

Kapili, 13 rue de Paradis, 75010 Paris

Faire la belle en été #giveaway

Dans quelques jours, nous serons en été et les vacances approchent à grands pas. Mais avant ça, on peut faire illusion et se donner bonne mine avec une poudre bronzante, non ?

Je vous présente la poudre Let’s color by Anne Faugère pour avoir bonne mine :

Poudre-bronzante-LETS-COLOR

Elle existe en deux teintes (capuccino et caramel) et est au prix de vente conseillé de 6,55 euros.

Depuis l’année dernière, je mets parfois du rouge à lèvres, même si je dois avouer avoir du mal à ne pas me sentir déguisée. J’ai glissé dans mon sac un stylo RAL KissMania, pour ne plus avoir d’excuses et colorer mes lèvres plus souvent. Avec sa formule testée sous contrôle dermatologique, les lèvres sont soignées et apaisées.

V2-KISS-MANIA-LETS-COLOR

J’aime bien ces couleurs chaleureuses et j’ai eu un gros coup de coeur pour le rouge passion (pvc : 5,55 euros).

Et enfin, mes chouchous ! Vous le savez maintenant, j’adore les vernis à ongles 🙂

6-VERNIS-LETS-COLOR

J’adore leur petit format qui leur donne un tarif accessible (1,99 euros) et permet de changer souvent de couleur de vernis (vous aimez assortir vos ongles à vos sandales, non ?)

Anne Faugère vous offre 3 rouges Kiss Mania. Pour participer, il vous suffit de poster un commentaire en m’indiquant quel produit de beauté vous aimez utiliser l’été.

Les partages sont les bienvenus et les 3 gagnantes (qui recevront chacune 1 Kiss Mania) seront tirées au sort via random.

Le giveaway est réservé à la France métropolitaine et se termine le 28 juin 2015 à 23h59.

Bonne chance !

D.

*tous les produits sont disponibles en grandes et moyennes surfaces

EDIT : random a tiré au sort Olivia Philippe, Elodie Boutiler et Patoche félicitations et merci à toutes pour vos participations !

Mes vernis à ongles #mardibeauté

photo.PNG-2

J’ai mes petites manies, ou plutôt mon petit rituel hebdomadaire : le dimanche je m’installe tranquillement pour me limer les ongles, poser dessus une huile spéciale cuticules et les vernir.

Je n’ai pas encore opté pour le vernis semi-permanent, aussi j’apporte une attention particulière à leur tenue. Je vous avais déjà parlé des Anne Faugere qui m’avaient plutôt agréablement surprise, j’aime énormément les Essie (tenue impeccable sur plusieurs jours) mais je suis extrêment déçue par la marque Chanel.

Il fut un jour où mettre 20 balles dans un petit flacon de vernis ne m’a pas effrayée (je suis repentie, c’est fini) mais j’aurais mieux fait de m’abstenir ! Dès le lendemain de la pose, il commence à s’écailler et à ternir. Même si leurs couleurs me plaisent beaucoup, je n’en achèterai plus.

Et vous, avez-vous des marques fétiches ou au contraire, que vous détestez ?

C’était mon premier mardi beauté pour Une Parisienne à Vincennes.

D.