Vous allez faire un petit bébé

 

107908315

Je voudrais dire une chose aux futures mamans qui entendent cette phrase. Pendant ma grossesse, j’ai entendu maintes et maintes fois que mon bébé ne serait pas bien gros et généralement, c’était dit sur un ton plutôt réprobateur. Quand j’étais à la caisse prioritaire notamment et qu’on me sortait « ha ben j’avais pas vu que vous étiez enceinte ! Vous ne devez pas être très avancée dans le terme, ou alors votre bébé est tout petit ! »

Certes, je n’ai pas pris beaucoup de poids (10 kgs) mais je n’ai sauté aucun repas et continué de manger comme je le faisais avant. J’ai énormément couru à droite et à gauche, après le train, après le temps, après la vie, je me suis fait du soucis pour beaucoup de choses qui n’en valaient sûrement pas la peine et j’ai culpabilisé de ne pas me ménager. Alors le jour de la deuxième échographie, je me serais collée des baffes en entendant le gynécologue me dire « Oh là, il fera bien moins de trois kilos ce tout petit bébé ».

Même la sage femme, le matin même de mon accouchement m’a annoncé en mesurant mon ventre avant le monitoring : »dis donc, il ne sera pas bien gros ce bébé, vu votre petit ventre ».

Paie ta pression. A peine maman, déjà culpabilisée à fond. Comme si ce petit ventre signifiait que je n’avais pas fait le maximum pour permettre à mon bébé d’être assez gros et fort pour la société. Peu de prise de poids et petit ventre = mini bébé et maman qui abuse de ne pas faire le maximum. Comme si faire un petit poids signifiait être un bébé en mauvaise santé.

Et puis, Baby O est arrivée avec ses 48 cm et ses… 3,020 kgs. Oui, elle était petite, mais pas si légère que prévu.

Donc mesdames, messieurs, que vous soyez médecins, sages femmes, secrétaires, commerçant(e)s, retraité(e)s, sans emplois, étudiant(e)s etc….. Ne vous avancez pas trop vite. N’oubliez pas qu’une maman se demande chaque jour si ce qu’elle fait est bien pour son bébé et que la moindre remarque lourde de sens, pleine de sous entendus peut lui faire mal.

Et rappelez vous qu’on peut se tromper… La preuve !

Et à vous, les futures mamans : ne les écoutez pas. Faites confiance à votre corps, votre petit en prendra le meilleur pour arriver en ce monde.

Je vous souhaite une belle semaine et vous dis à très vite, avec des concours à venir !

D.

Publicités

Ca commence à (me) gonfler !

Au début de la grossesse, nous sommes nombreuses à connaître certains désagréments (nausées, insomnies, grosse fatigue ….).

Parfois, lors de mes plaintes de l’époque, j’entendais : « tu verras, le deuxième trimestre, ça ira beaucoup mieux, mais profites-en bien ! Parce que le troisième, ça redevient chiant ».
Et comme d’hab, Super Moi pensait « mouais, on verra, mais je pense que ça ira ».

Hahahahaha !!! J’ai bien vu !!!

Tout d’abord, depuis le début du troisième trimestre, les insomnies sont de retour. Les réveils toutes les trois heures (afin de se préparer aux demandes nocturnes de bébé = merci les hormones ^^) font parties de ma vie …. heureusement que je ne bosse plus, je ne sais pas comment je tiendrai (à vrai dire, je sais que je n’aurais pas le choix, mais ça fait du bien de relativiser).

Ensuite, le canal carpien (dont je n’avais entendu parler que par ma grand mère, qui en souffre) s’est manifesté ….. Pour celles qui ne connaissent pas (les veinardes !) le nerf permettant la mobilité des doigts se comprime (à l’intérieur du canal) sous l’effet de la pression des liquides (en gros, je fais de la rétention d’eau, et cela comprime mon nerf au niveau du poignet).
Résultat : la nuit, je dois secouer mes bras dans tous les sens, car ils sont plein de fourmillements, le matin, je lâche tout ce que je tente d’attraper (je n’ai plus de sensibilité) et la journée, j’ai des picotements dans les doigts (comme si je m’étais brûlée).

Enfin, je goooonfle ! Mais, bien sûr, je ne fais pas allusion à mon ventre 😉
Mes bras ont gonflé (je m’en rends compte en mettant mes « anciens » hauts), ce qui confirme la présence de rétention d’eau.
Mes doigts : je ne peux plus porter mes bagues !
Mes pieds : impossible de mettre mes ballerines …. (même mon chéri a remarqué qu’ils étaient plus gros).
Mes jambes : les seules bottes (plates) dans lesquelles je rentre encore me laissent des marques à travers le leggings !!

Il paraît que l’eau s’en va durant le séjour à la maternité …. on verra !
J’espère surtout ne pas avoir du mal à tenir les bib’ et ma fille !

Bonne journée,

G.M

Les positions d’accouchement

J’ai commencé les cours de préparation à la naissance (ha, je vous l’accorde, je suis plutôt prévoyante, quand on sait que je dois accoucher en avril …).

Bref !

La sage femme m’a présenté les différentes positions pour le jour J (pour la gestion des contractions et pour l’expulsion).

Alors voici :

*gestion des contractions :


– à califourchon sur une chaise, avec le coussin d’allaitement sur le haut du dossier, et les bras posés dessus. Ici, l’intérêt (comme dans beaucoup de postures) est d’avoir le ventre « dans le vide » et il paraît que ça soulage !
Le deuxième bon point, c’est que le futur papa peut participer et masser notre dos (ceci est valable pour toutes les positions, soit dit en passant).

– à quatre pattes (pour celles qui ont fait ou font du yoga, c’est la position du chat) : il faut que les bras soit bien droit et ne surtout pas cambrer le dos, mais faire le dos rond (soulage surtout lorsque les contractions se font par les reins, et on retrouve ici le ventre « dans le vide »).

– accroupie : pour relâcher le périnée et permettre au bébé de s’engager correctement.

– sur le ballon (le même que mon avatar) : mêmes avantages qu’accroupie, sauf qu’on se fatigue moins). Il est aussi conseillé de lever les bras (pourquoi pas de se suspendre au papa), afin de libérer le diaphragme et encore une fois, de laisser de la place au bébé pour bien s’engager.

*expulsion (beurk, désolée je n’aime pas ce terme mais bon !)


– position « gynéco » : bon, bein c’est celle qu’on connaît toutes, allongée, jambes écartées sur les étriers.
Mais il paraît que les déchirures sont beaucoup plus fréquentes dans cette pose.
Et puis, quand on y réfléchit, ce n’est pas très logique : à la selle, on n’est pas allongée, à ce que je sache ^^

– assise (variante de la position gynéco, sauf que le dossier de la table d’accouchement est relevé) : niveau  attraction / centre de gravité, je trouve que c’est pas mal (hé oui, le bébé est dirigé vers la bonne direction !

– sur le côté ou à l’anglaise : la sage femme nous la conseille vivement, car cette posture évite les déchirures et les épisio. Il faut se mettre sur le côté opposé à celui du dos du bébé, relever la jambe du haut et se tenir à la table, les bras en l’air.

– à quatre pattes : à méditer avec le papa, car il peut rester choqué. La sage femme a vu un accouchement dans cette posture, et a eu l’impression que la maman avait réellement « pondu » son bébé, en toute facilité…. à voir !

Voilà les filles, en espérant vous avoir quelques infos,

D*

Le "notch" et moi

Lors de l’écho du deuxième trimestre, alors que j’étais (pour une fois) ultra confiante, le docteur a commencé à me poser des questions telles :

*vous fumez ?
*quel est votre travail ?
*vous faites beaucoup de trajet en voiture ?

Hum, rien qui ne me plaise ….

Puis, il m’explique : mes artères utérines sont comme des petites routes, qui doivent se transformer en autoroute pour bien alimenter le bébé …. et à ce moment là, elles ne l’alimentent pas super bien ….
J’ai donc un notch bilatéral (hé oui, ce sont les 2 qui ne fonctionnent pas bien …).

Bon, pas de retard de croissance en vue, mais un « petit » bébé par rapport au statistiques et une belle angoisse pour moi (malgré la présence de mon pacsé, qui a su trouver les mots pour que je cesse de m’inquiéter).

Mon gyneco m’a ensuite recommandé de me reposer, de rester allongée (si possible sur le côté gauche), du repos le plus souvent possible pour faciliter les échanges mère – enfant et bien sûr, de ne surtout pas m’inquiéter …. Facile à dire !
Il m’a également prescrit de l’Aspegic nourisson.

Les docteurs m’ont aussi expliqué que le notch était très fréquent lors des premières grossesse, car le corps n’est pas prêt à débiter autant de sang, et que tout rentrait généralement dans l’ordre vers le début du troisième trimestre, à 28 SA.

Hé bien … ils avaient raison ! J’ai passé mon écho de contrôle ce matin, mon bébé pèse 1 kg et est bien remonté dans la courbe des statistiques !

Alors, pour toutes celles à qui cela arrive, reposez-vous, déculpabilisez et ayez confiance en votre corps et surtout en votre bébé !

G.M

Toutes les c*nneries qu’on nous sort sur la grossesse …

Je ne sais pas vous … mais mon entourage a parfois tendance à s’épancher sur des détails « sympa » sur la grossesse… Aller, dans le genre « drôle »:

– « tu as eu un orgasme lors de la conception du bébé ? parce que si c’est oui, c’est un garçon! »(…)

– « tu manges sucré ??? c’est une fille ! » (perso, je n’ai mangé presque que des pâtes à la tomate au début (tout les desserts sucrés me faisaient horreur) et c’est une fille).

– « tu portes ton ventre bas, c’est une fille » / (vous croisez quelqu’un d’autre dans la même journée) : « tu portes ton ventre bas, c’est un garçon ».

– « surtout ! ne résiste à aucune envie pour la nourriture » (oui, comme cela, je prends 20 kg, merci du conseil !).

– « ne te touche pas le visage quand tu as envie de quelque chose, ça fait des tâches sur le visage du bébé, touche-toi donc les fesses ».
(ma fille risque d’avoir le visage tout marqué car j’ai souvent tendance à « mimer » mes envies… pauvre gamine !)

– « en voyant quelque chose de triste (personne qui a une malformation, etc) : crache par terre! »

C’était quelques morceaux choisis dans le thème « incongru ».
…. n’hésitez pas à faire part de vos anecdotes !

Passons aux choses immondes que certain(e)s osent dire :

– « tu ne sais pas quelle connerie tu fais, de faire un bébé » (ha, tiens ! zut, c’est trop tard !)

– (en réponse à une angoisse sur la bonne santé du bébé :  ) « oh, ne t’inquiète pas ! de nos jours, on peut bien déceler les malformations, donc tu pourras toujours avorter. Et s’ils s’en rendent compte trop tard, en Angleterre ils pourront le faire passer ! »
(sympa l’entourage non ?)

– « oui, oui, on dit que passé, 3 mois, « c’est bon », mais tu sais, ma copine Trucmuche, hé bien sa soeur Bidule, le bébé est mort en elle à 4 mois, mais elle ne s’en est pas rendu compte. Elle ne l’a su qu’à l’écho du 2ème trimestre. »

et enfin :

– le récit (en détail s’il vous plaît !) d’un accouchement digne d’un film d’horreur, en concluant par « mais tu verras, ça va aller pour toi hein! »
(sans oublier que cette personne vous dira qu’il y a certes, la péridurale, mais que l’on risque de se retrouver paralysée si c’est mal fait…

Hé oui ! il faut savoir faire abstraction de tout ce qu’on entend dans ces moments là !

G.M

Quand la mère se substitue … à la demoiselle !

Depuis le mois de juillet, baby fait son nid !

Même si je suis ravie, épanouie, et fière de voir mon ventre s’arrondir …. je dois dire que je suis tout aussi …. inquiète ….
Alors, oui, inquiète pour le bébé, bien sûr !

Mais aussi inquiète face à la réaction des gens, lorsqu’ils apprennent la nouvelle ! C’est comme si mon MOI n’était devenu que la matrice d’un futur être vivant. Exit la jeune demoiselle, voici la future maman.
Pour preuve, je viens de fêter mes 25 ans : un cap tout de même, non ? Hé bien, une bonne partie des cadeaux qui m’ont été adressés sont en fait pour …. le baby !
Effectivement, c’est déjà assez gentil de faire des cadeaux, attention, je ne fais pas de caprices! (je pense surtout à un cadeau en particulier, le Bib’Expresso, qu’une amie m’a longuement aidée à choisir, donc ce présent a une autre valeur sentimentale ….)
Mais imaginons, qu’à sa naissance, la majorité des cadeaux me soient destinés ? Ce serait louche non ?
Je vais me renseigner, peut être que dans certaines cultures, on célèbre la Maman à la naissance ….
Et pourquoi pas instaurer cette fête ? Ou adapter la fameuse Baby Shower américaine et cééer la Mummy Shower ?
Une après midi entre filles, avec des surprises, des soins, des attentions pour la Maman. 
Tout cela pour vous dire que ce blog est avant tout dédié au Femmes Mamans.
Nous parlerons bien sûr des nos petits bouts de chou, en construction ou éclos, mais surtout de bien être, d’états d’âme, de coups de gueule !
Nous pourrons échanger nos bons plans, nos choix en matière de puériculture, bref … par-ta-ger !
A bientôt,
G.M