Du mauvais goût… inversé


Aujourd’hui je vous propose d’imaginer une scène dans une agence de publicité, Avec des pubardEs réfléchissant autour d’une publicité pour un jacuzzi.

Les protagonistes choisis sont Benjamin Castaldi Et Loana. L’idée est de les montrer ensemble, 20 ans apres le Loft Et surtout de montrer qu’ils ont (pris cher) changé mais que le jacuzzi va tout changer. 

Les femmes autour de la table proposent que B. Castaldi mette un pied dans l’eau et que Loana découvre, ébahie, qu’il se transforme en Mathieu Delormeau. Et Dès qu’il sort le pied, il retrouve son apparence de mec qui se croit beau mais qui fait juste « vieux degueu sur le retour ». Et ainsi de suite.

C’est complètement con comme idée, non ? C’est pourtant le principe qui a été choisi pour la vraie publicité d’un bazar, sauf que c’est Loana qui mouille son pied pour se muer en une créature sensée représenter la « beauté » (que je trouve vulgaire mais ce n’est que mon point de vue).

Je ne suis pas grosse. Mais j’ai quand même le droit de m’interroger sur la connerie des gens qui pondent des trucs pareil. Que faudra-t-il expliquer à mes filles si un jour on ne les choisit pas pour danser à une fête  d’enfants parce que « baaaa t’es un peu grosse quand même ». True story. Car plus petite, je n’étais pas mince. Et je complexais à fond, je me suis fait appeler « grosse vache », j’avais droit à des regards condescendants à la piscine quand on voyait mes bourrelets sur mon ventre. 

Alors je sais ce que c’est, les complexes. Comment leur faire comprendre que l’essentiel est de se sentir bien, sans se soucier des autres ? Les complexes ne sont pas réservés aux grandes tailles mais fort heureusement, l’épanouissement n’est pas seulement destiné aux tailles 38. J’ai choisi de changer mes habitudes pour avoir le corps que je souhaitais mais si j’avais choisi de rester Comme j’étais, je n’aurais pas compris ce genre de message non plus.

Est ce qu’on aurait pu sortir cette Pub en se foutant de Castaldi plutôt ? Naaan bien sûr ! C’est moins drôle que de se moquer d’une nana en pleine dépression. Et de toutes les femmes en général d’ailleurs. Quand je vois comment on nous traite dans le monde du travail, dans la vie de tous les jours, je ne suis même pas étonnée.  

Comment ont ils réussi à convaincre Loana de se laisser humilier ainsi ? L’argent ? Ha bien…. on a beau répéter que tout ne s’achète pas, mais il semblerait qu’on se voile la face en fait. 

Avez-vous vu cette Pub ? Qu’en pensez-vous ? 

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s