Slow

photo 5

Je me suis levée ce jeudi en prenant une grande décision. Ce sera sûrement anodin pour vous, mais pour une grande « control freak » comme moi, c’est énorme.

J’ai décidé de prendre le temps. Mais vraiment, pas juste façon de parler. Je vis actuellement mes dernières semaines de congé maternité et il est hors de question que je reprenne le travail épuisée par des choses qui n’en valent pas la peine.

 

Ca signifie « arrêter de se mettre la pression pour tout ».

Ca veut dire aussi, revenir à l’essentiel, m’éloigner des réseaux sociaux (j’ai déjà commencé et ça fait un bien fou). Tout y semble plus beau, tout le monde semble mieux réussir. Alors que le vrai beau se joue devant moi. C’est mes filles, leur papa, nous. Je resterai probablement toute ma vie assistante dans un bureau, je n’embrasserai jamais de grande carrière et j’ai enfin accepté qu’être carriériste, ce n’était pas la vie que j’aurais voulu. Alors tant mieux.

Je vais accepter de ne jamais devenir un vrai auteur. Après tout, comme me dit mon frère : mieux vaut être épanoui dans sa vie que d’être un auteur à succès torturé et malheureux. Il faut tout de même que je finisse mon projet, j’ai pour principe de toujours finir ce que je commence. Mais ce sera peut être dans plusieurs mois ou plusieurs années. Je le mettrai à disposition de ceux qui veulent le lire et ce sera parfait.

Je vais faire du bien à mon karma et me mettre sur un mode slow. La cure de vitamines me permettra de mettre à profit cette nouvelle résolution.

Est ce que la Terre va s’arrêter de tourner si le linge est fait demain ? Est ce que Miss G se souviendra de sa chambre au carré ou des parties de jeux de le jardin ? Est ce qu’une fois au bureau je préfèrerai repenser à des balades en poussette à la base de loisirs où à me revoir en train de broyer du noir à l’idée de reprendre ?Voilà.

A force d’angoisser sur le temps qui passe, on se gâche des moments présents. Donc avant de penser à l’après, je vais penser à maintenant.

Et juste après avoir annoncé cette décision à ma moitié, je suis tombée sur cet article, que je vous invite à lire ici.

A la relecture, je m’aperçois que mon billet est assez décousu. Mais j’espère que vous en saisirez l’idée…

D.

Publicités

4 réflexions sur “Slow

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s