L’évidence

thumb_IMG_2923_1024

A la naissance de Baby O, j’ai reçu des messages de lectrices me demandant : « alors, est ce qu’on aime autant le deuxième que le premier ? ». Cette question m’a fait sourire car je la posais systématiquement aux mamans qui accueillaient un deuxième enfant.

Très honnêtement, je savais avant même d’être enceinte que j’aimerais ce bébé. Je le désirais tant, et puis avec mes cycles catastrophiques il s’est bien fait attendre. Je me projetais avec un petit garçon, je savais déjà son prénom, je regardais les vêtements de petits mecs. Et puis, le gynéco m’a annoncé que c’était une fille. Vous me prendrez peut être pour une folle (haha, moi ??) mais j’ai du refaire le processus de projection. J’étais ravie, évidemment ! Mais le petit film de ma vie changeait de scénario donc il a fallu m’adapter.

Je m’en suis voulu de ne pas trop écouter mon corps pendant ces neuf mois, de ne pas être autant au taquet que pour la première dans les préparatifs. Fatalement, je m’interrogeais sur ma capacité à aimer mon deuxième bébé autant que Miss G.

Et pourtant,dans la salle de naissance, j’ai ressenti exactement la même appréhension mêlée à la joie de lui donner la vie. Dès que j’ai posé les yeux sur ce petit être, mon fameux coeur magique s’est emballé. Je ne me suis même plus posé la question, c’était évident. J’ai même réussi à la nommer « ma fille » alors que pour Miss G, il m’avait fallu du temps. La tante de mon chéri m’a toujours dit « tu te demandes plein de choses et puis quand tu vois ton deuxième bébé, il se passe un truc. Je ne sais pas t’expliquer, mais tu verras ». 

Ce truc, pour moi c’est l’évidence. L’évidence qu’elle recevrait autant d’amour que la première, qu’elle allait nous donner beaucoup de bonheur et que nous en serions raides dingues.

Moi qui me demandais comment gérer émotionnellement son arrivée, je me demande aujourd’hui comment on a fait pour vivre sans elle.

D.

PS : le lien du coeur magique : https://lesideesded.wordpress.com/2015/11/08/la-rassurer/

Publicités

8 réflexions sur “L’évidence

  1. Madagascarian dit :

    haha c’est exactement la question que moi et mon frère on pose à ma maman par moment puis généralement elle nous dit qu’elle nous tout autant mais on ne la croit jamais haha 😛 Quoi que elle m’a dit que je comprendrais ça quand je grandirais un jour et quand j’aurais des enfants, j’espère que j’aurais cette chance en tous cas 😀

    des bisous 🙂

  2. Sophie dit :

    Ahhhh la fameuse interrogation lorsqu’on attend un deuxième enfant… Je me suis posée la même. Vais-je l aimer autant que ma première sachant que je ne me pensais pas capable d aimer autant et que ce deuxième bébé n était pas vraiment prévu au programme…?
    Pas de le temps de se poser sur cette deuxième grossesse, pas le temps commencer à tisser un vrai lien… Mais beaucoup de doutes.
    Et finalement au moment de voir sa bouille d ange, tout s efface et le cœur s emballe! D un coup il grandit de façon exponentielle.
    Aujourd’hui après presque 5 mois, mon petit garçon est dans mon cœur pour toujours et il tient une place importante. Il fait de nos vies et le voir si complice avec sa « grande » sœur me fait à chaque fois fondre en larmes…
    Bref tout ça pour dire que je te comprends tellement…

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s