Parce qu’il y aura des erreurs

  
Ça m’est venu hier en travaillant, j’ai entendu Tracy Chapman à la radio. Pour celles qui nous suivent depuis le début ou qui nous connaissent IRL, The Promise a marqué les premiers mois de Miss G et j’ai souvent répété que j’adorerais la voir sur scène avec ma fille.

Tout ça m’est donc revenu à l’esprit et je me suis demandé si à ce moment là, Miss G aurait envie de partager cela avec moi. Qui sait où nous en serons quand elle sera plus grande, en âge d’aller à un concert par exemple ?  

Est ce qu’on se souviendra de tout ce qu’on fait ensemble actuellement, de ses petits bras autour de mon cou pour se dire bonne nuit, de ses caresses sur ma joue ?

Est ce qu’on se souviendra de ces soirées entières que je lui raconte souvent, où je passais mon temps à écouter et chanter cette chanson, tant est si bien que je ne peux pas l’écouter aujourd’hui sans noyer mes yeux ? 

De ses cris dans le jardins quand je la pousse plus fort à la balançoire ou de sa fierté quand elle me montre qu’elle court pour se suspendre à la corde comme Tarzan ?

Peut être que non. Parce que forcément, je ferai des erreurs de parents, forcément je dirai des choses qui nous feront oublier ces beaux moments et si ça se trouve elle me trouvera « trop nulle » comme mère. Elle ne me croira peut être plus quand je lui dirai tous les mots d’amour qu’elle prononce. Mais même s’il y aura ces erreurs inévitables et constructives, j’espère au fond de moi qu’elle ne m’en voudra pas. 

Vous me prenez peut être pour une folle à présent, mais j’avais envie d’en parler avec vous.

D.

PS : les jolis hasards de la vie comme j’aime, en relevant la tête j’aperçois une petite fille avec l’une des toutes premières peluches de Miss G (qui trône encore sur son lit).

Publicités

4 réflexions sur “Parce qu’il y aura des erreurs

  1. Mme Statler dit :

    C’est drôle, je me suis posée les même questions il y a quelques temps. Quels souvenirs de moi garderont-ils? Quand je joue, danse, ri avec eux, ou quand je me fâche?
    Se souviendront-ils quand on joue à faire des galipettes sur le lit ou quand je peste quand on est en retard le matin pour aller à l’école?
    Quand on se love sur le canapé ou quand quelquefois je n’ai pas envie de jouer…

  2. Marie dit :

    Oh comme il me touche ce billet !!! Parce que oui, moi aussi je fais
    Et je ferai
    Des erreurs.
    J’aime mes enfants à en mourir, comme ma mère m’aimait sûrement à en mourir. Et moi, je l’ai parfois haie passionnément, il n’y a pas de raison que ce ne soit pas le cas de mes enfants un jour. Ça fait partie de la vie. Un jour, mon chéri – c’est là que j’ai su que je l’aimais pour la vie – m’a dit : « les enfants sont là pour aimer. Les ados sont là pour détester. Les adultes sont là pour comprendre (et pour pardonner) » – c’est assez juste je trouve !
    Ps : the Promise, c’est mon couple qu’elle a accompagnée, si bien que je la veux à mon mariage. Au moment de mon entrée au bras de mon papa.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s