Le billet qui sert à rien

#jesuischarlie

Je pense ne jamais oublier, tout comme vous, ce que je faisais quand l’info de la fusillade est tombée. Je n’ai jamais lu Charlie Hebdo, d’ailleurs je ne lis pas la presse nationale pour des raisons qui sont les miennes et dont vous vous fichez très certainement.

Ce mercredi, dans mon petit village avec ma fille fraîchement récupérée de l’école, j’avais complètement oublié que l’horreur pouvait exister dans notre pays et à notre époque. Depuis ce midi, les images tournent en boucle et la nausée est toujours là. « Mais qu’est ce qu’il se passe Maman ? ». Lui cacher les extraits, bien sur. Ne pas afficher une mine trop grave parce que le propos n’est pas de l’inquiéter. Faut-il lui en parler ? Lui avouer que la vie n’est pas comme dans ses dessins animés où les gentils finissent toujours par éradiquer le Mal ?

Nous élevons nos enfants dans un monde devenu plus que fou, où des hommes (peut-on les appeler ainsi ?) décident de tuer ceux qui ont des idées qui leur déplaisent, au nom d’une idéologie qui les anime.

Pourtant je les voyais bien les militaires dans les gares ces dernières semaines, bien plus nombreux que d’ordinaire. Mais je me disais que c’était à cause des vacances, qu’il y avait des renforts car beaucoup de voyageurs. Je me disais que ça ne pouvait pas nous arriver en France.

Et pourtant… en face de moi ont défilé toute la journée des images à vomir, tandis que de l’autre côté du salon, dans son cocon, mon enfant regardait Rox et Rouky. Avec son doudou et son pouce collé dans la bouche (je n’ai même pas eu la force de lui demander d’arrêter avec ce fichu pouce). J’étais face à l’horreur et à côté de l’innocence. J’aurais bien aimé avoir trois ans et demi moi aussi.

D.

PS : rien ne peut qualifier ce qu’il s’est passé ce matin. Ce billet ne sert à rien, si ce n’est à mettre des mots sur une atrocité qui me (nous) hante depuis des heures.

Publicités

2 réflexions sur “Le billet qui sert à rien

  1. Sandra dit :

    tout comme toi, j’ai fait une note qui sert à rien… et tu es douce dans tes propos.. on est beaucoup à ressentir celà… prenons nos claviers et stylos pour le faire savoir…. ne pas se taire.. ne pas se mettre à genoux…

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s