Et parfois je l’imagine

Copyright Tatyana Titova

Copyright Tatyana Titova

Quand je quitte le bureau, je croise souvent des adolescentes au sortir du bahut et parfois, je laisse mon imagination travailler.

Je m’amuse à imaginer comment sera ma fille : sera-t-elle grande comme cette jolie rouquine, gardera-t-elle ses cheveux bouclés comme moi ?

Peut-être qu’elle aimera la musique, le cinéma ou le dessin.

Qu’elle marchera nonchalamment comme la jeune fille qui traine son sac devant moi ou qu’elle aura un pas pressé.

Plus les jours passent et plus je la découvre, elle se forge son petit caractère et commence à montrer de l’intérêt pour certaines activités.

Et je me dis que la voir grandir et s’épanouir restera définitivement le plus beau spectacle de ma vie.

D.

Publicités

2 réflexions sur “Et parfois je l’imagine

  1. elodiemamatwins dit :

    Oh oui moi aussi je me demande souvent comment seront mes garons. Quel caractère ils auront, quel physique…J’espère qu’ils seront beaux gosses et qu’ils auront pleins de potes et une super chérie chacun 🙂

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s