Comme des frères

Ils ont dix huit ans d’écart mais se connaissent depuis si longtemps que cela ne compte pas.

Copyright Nikolaevich

Copyright Nikolaevich (non ils ne surfent pas. Mais j’aimais bien l’image)

Toujours là l’un pour l’autre pour s’amuser ou pour panser des blessures parfois profondes. Bien sûr, ils ne sont pas d’accord sur tout, se chamaillent pour des histoires de foot. Il y a souvent des vannes qui fusent, mais toujours sans méchanceté et elles finissent dans les éclats de rire.

On dirait que l’un fait murir l’autre et inversement, le plus âgé retrouve quelques minutes son insouciance d’avant.
Quand je les regarde, j’ai l’impression qu’ils sont frères. Et pourtant, aucun lien du sang entre eux !
C’est la force des liens du cœur. Ils ont trouvé le frère que la vie ne leur a pas donné et ils continuent sur le chemin d’une belle complicité.

C’était ma contribution aux mardis tout doux de Maman at home.

D.

PS : si vous souhaitez voter pour ma nouvelle (je participe au concours Aufeminin.com), c’est par ici !

Publicités

2 réflexions sur “Comme des frères

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s