Y a-t-il une morale dans l’art ?

Je ne sais pas quoi dire quand je regarde La série de photos de mode The Wrong Turn shootées par Raj Shetye :

the-wrong-turn-2 the-wrong-turn-1

La mise en scène rappelle clairement le fait divers sordide survenu en 2012, lorsqu’une jeune fille avait été violée, battue par des hommes dans un bus, avant de succomber à ses blessures.

Alors je me demande : n’y a-t-il donc aucune morale dans l’art ? Puisque le photographe se défend de toute provocation et affirme qu’il souhaite mettre en avant le problème de la sécurité des femmes en Inde, doit-on accepter ce genre d’images ?

Je suis allée à Delhi et je n’étais pas à l’aise. Tout d’abord parce que je ne voyais pas beaucoup de femmes dans les rues (c’est d’ailleurs ce qui m’a marquée). Ensuite, mon fournisseur m’a clairement prévenue de ne pas sortir de l’hôtel seule. Enfin, tandis que ce fournisseur s’est absenté deux minutes au petit coin dans un lieu touristique, je me suis vue encerclée par dix hommes, qui me demandaient de faire des photos avec eux et avec qui j’ai su faire preuve de fermeté car ils n’ont pas eu le temps de poser leurs sales pattes sur mes épaules. Ambiance (je suis restée 4 jours).

Mais même si les femmes indiennes ne sont pas en sécurité, faut-il les montrer de la sorte ? Personnellement, j’aurais aimé voir une femme telle une guerrière plutôt qu’une femme soumise et jetée à terre par ses bourreaux (appelons un chat, un chat).

Est ce que cette campagne fera changer les mentalités ? Je ne le pense pas. Et c’est bien dommage que ce problème de société soit dénoncé de la sorte.

D.

 

Publicités

Une réflexion sur “Y a-t-il une morale dans l’art ?

  1. Sandra Maximovitch dit :

    Bonjour,

    Je pense que ce photographe mélange deux choses :

    La photographie d’Art qui permet effectivement de dénoncer certains faits qu’on peut trouver graves et choquants (comme ce fait divers absolument révoltant) et où l’on peut se passer de morale (si on ne dénonce rien et qu’on reste dans un univers fabriqué, sortant de l’imaginaire de l’artiste).

    Et la photographie « commerciale » de mode qui permet la représentation d’une ou plusieurs marques. Ces photographies sont opportunistes et franchement pas dans le bon sens. Ce visuel perverti le sujet et dénature le message qui se veut être celui d’une dénonciation de crime. Nous sommes bien ici dans du porno chic utilisé dans les magazines de mode ce qui est, faut bien se l’avouer, franchement DÉMODÉ et DÉPLACÉ !!!!

    Pour résumer :

    1/ Ceci n’est pas de l’Art !!!

    2/ L’Art peut se passer de morale, à condition de respecter certaines limites…et encore que, les limites dans l’Art !!! Un artiste peut tout se permettre, à lui de savoir s’arrêter s’il veut continuer à exister dans le regard des autres, sinon…

    Smax
    http://www.smax-photo.com

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s