L’angoisse

O14A0456

Je suis intimement persuadée qu’on a un 6ème sens et le mien se trompe rarement (enfin parfois si quand même). Il y a des matins comme celui là où je sentais qu’il y avait un truc bizarre.

Il suffit parfois d’une phrase de la femme que vous aimez le plus au monde pour paniquer. Pour imaginer le pire même si la phrase ne dure même pas 10 secondes et de sentir les larmes monter si vite que vous allez vous noyer.

Mais qu’est ce qu’elle va m’annoncer ? Est ce que je vais pouvoir l’entendre ? Nous n’apprenons que des mauvaises nouvelles ces derniers mois, des décès, des maladies foudroyantes, pitié épargnez-nous.

Fort heureusement, la suite des événements fut positive et les examens rassurants. Mais en raccrochant, je n’arrivais plus trop à parler à mes collègues. Et si ça lui arrivait à elle aussi ? C’est la femme qui compte le plus au monde pour moi. Et je ne peux me résoudre à me dire que parfois, la vie est cruelle. Je préfère ne pas y penser.

Et je pense à tous ceux qui doivent y faire face.

D.

Publicités

6 réflexions sur “L’angoisse

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s