L’ambivalence du mercredi

Le mercredi matin, je travaille de la maison pour ensuite avoir l’après midi de libre avec la miss.

Les lundi et mardi, je me languis de passer une journée entière avec elle. Et puis arrive le jour tant attendu et là, tout s’enchaîne : checker mes mails pro, répondre au téléphone à mon boss ou à mes collègues, appeler des clients s’il y a de gros soucis à gérer en urgence, mais aussi lancer les machines, accrocher le linge, faire le ménage, faire les courses sur le net pour aller les chercher le soir au drive, en profiter pour aller chez le docteur / à pharmacie / à la mairie, gérer l’administratif de la maison. Ce qui me fait grandement culpabiliser car j’ai l’impression de ne pas lui consacrer assez de temps.

Et tout ceci est ponctué de « maman, tu joues avec moi ? », « maman je veux faire de la peinture », « maman je veux voir le dessin animé avec toi », « t’as fini ton travail maman ? »., « il est où papa (30 fois) ? », « et pourquoi X, Y, Z (50 fois) ».

Alors j’ai revu mon organisation : le plus gros du travail est fait le mardi soir, pour ne gérer que les demandes urgentes le lendemain matin (histoire d’être à jour). Je gère l’intendance de la maison au maximum le mardi en rentrant du travail également. Comme ça, le mercredi, on est (un peu) plus cool. A quoi bon être à la maison le mercredi si ce n’est pas pour profiter d’elle ?

Hier, nous avons pu regarder Le livre de la jungle ensemble avant de manger, et j’ai négocié la peinture « après la sieste » (oui parce que je ne suis pas téméraire non plus et je doute que ce soit gérable si on m’appelle pour le travail).

Ce qu’elle était contente ! Et les jeudi et vendredi, je repense avec plaisir aux moments que nous avons passés ensemble.

Quand arrive le soir, je dois vous avouer que je suis bien plus fatiguée qu’après une journée au bureau : c’est là pour moi, l’ambivalence du mercredi. On croit que ce sera cool, mais c’est intense. Dans tous les sens du terme car on partage de superbes moments mais il y a des tonnes de trucs à gérer à la fois. Et c’est pareil chez mes copines qui sont avec leurs petits ce jour-là.

Mais c’est tellement bon de construire ces doux souvenirs….

D.

Publicités

4 réflexions sur “L’ambivalence du mercredi

  1. Ampa dit :

    Tout à fait d’accord avec toi, c’est une journée très dense et plus épuisante que celle au boulot.
    Mais au moins nos loulous peuvent se lever un peu plus tard, faire leurs activités sportives et culturels et s’accorder quelques moments avec nous….. Mais vite je pense au lit arrivé 19h car je suis vannée.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s