Savoir où est ma place

170923301

J’ai une excellente mémoire des dates, que ce soit pour les bons ou les mauvais souvenirs. Hier, en faisant mon repassage pendant la sieste de la miss (je te fais rêver là, hein ?) j’ai eu un flash : il y a 5 ans, j’arpentais la foire de Canton à l’autre bout de la Terre, mon calepin et mes cartes de visite à la main. Et j’avais la certitude d’être là où je devais être.
J’étais persuadée que je mènerais une carrière rythmée par des déplacements à l’étranger et des mails envoyés pendant la nuit sur un autre fuseau horaire.
Et puis, elle est arrivée. Je m’étais convaincue que devenir maman ne changerait rien à mon plan de carrière et finalement, cela a tout chamboulé.

Il y a trois ans, je pensais ne plus jamais travailler afin d’élever ma toute petite, jamais je n’aurais pu la laisser, elle avait à ce moment là 21 jours.

Même si je suis aujourd’hui une maman active, j’ai fait une croix sur mes idéaux d’avant. Je ne serai jamais avocate (ha bon ?!), interprète, prof d’anglais, chargée de comm, attachée de presse ou acheteuse internationale pour la grande distribution.

Je ne sais pas où la vie me mènera dans mon travail mais il faut faire des choix dans la vie. Pour moi, dans un couple qui fonde une famille, les deux ne peuvent pas évoluer et gérer la vie de famille en même temps. Alors je laisse la place à mon homme, à qui je souhaite une belle réussite, il aborde probablement un tournant. Bien sûr, quand je reçois des notifications de Viadeo ou Linkedin pour me dire qu’Untel a un super nouveau job, j’ai un petit pincement. Et moi, où aurais-je pu être ? Dans une multinationale, peut être. Avec un salaire dans les 60ke par an (ba tant qu’on y est !!). Mais je ne me vois pas tout donner dans un job et faire des journées de 15h (j’en vois autour de moi) pour rentrer quand ma fille est couchée.

A l’instant T, je sais où est ma place : à un bureau qui compose avec mes horaires et me permet d’être présente auprès de notre fille. Et je me dis que peut être, mon tour viendra quand les enfants seront grands. Et s’il ne vient pas, j’aurais fait ce qui me semblait le plus important.

C’est l’essentiel.

D.

Publicités

7 réflexions sur “Savoir où est ma place

  1. géraldine dit :

    Je me retrouve tout a fait dans ce que tu as écris et si javais choisi une autre voie après le bac je n’aurais pas rencontré mon homme et ne serais pas maman de 3 enfants aujourd’hui et rien que pour ça je mets mes regrets au placard car rien ne vaut le bonheur dune vie de famille
    Cordialement

    • D. dit :

      oui oui ! ça me plaît mais… pour la petite histoire, j’avais refusé ce job il y a cinq ans. Je dirais qu’il me plaît parce qu’il colle à ma vie de maman en premier, et aussi parce que je fais des trucs que je n’aurais jamais soupçonné faire.
      Mais si je n’avais pas ma fille, je pense que je tournerais en rond, sachant comme j’aimais mon ancien job 🙂

  2. Rocking Chair Centre dit :

    Kikouuu…
    Je me retrouve un peu en toi…
    je m’imaginais avoir ma boutique à moi, parcourir (le monde pourquoi pas) la France pour dénicher la perle rare à ramener…
    Et tout à changer le jour où j’ai rencontrer mon homme…
    Je suis maman à temps plein et j’ai changer mon orientation professionnelle (bts action commerciale en poche et plusieurs expériences dans le commerce) je suis assistante maternelle… Pour le moment, cela me convient… Jusqu’à quand ??
    Bref, pour le moment, je privilégie ma vie de famille… Advienne que pourra !!
    Bon courage à toi et n’ai aucun regret !!!
    😉

  3. Ampa dit :

    En te lisant, j’ai crue que tu parlais de moi et non….. On vit la même chose…..
    Et effectivement sans regret un choix de carrière idyllique ou une famille qui existe ? Le choix à été vite fait même si comme tu dis le fameux pincement au cœur qd mon esprit s’évade et imagine si j’avais continué ou qd les collègue qui te le rapelle « mais pourquoi t’es tu arrêtée en si bon chemin, c’est dommage tu es faite pour ce métier…. » Oui mais moi j’ai fait un choix et d’année en année, la vie me démontre que c’était le bon choix. Le pincement au cœur s’est transformé en une fierté d’avoir fait un tel choix.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s