Parler de la mort à ma fille

Ce matin, tandis que je tendais ses vêtements à Miss G et l’aidais à les enfiler tout en parlant du programme de la journée, elle m’a demandé « heu Maman, ton Papy T. il est dans le ciel hein ?

-Oui ma puce

-Pourquoi il est parti ?

-Parce qu’il était très âgé, très vieux (je voulais dire fatigué mais j’ai eu peur de la faire angoisser en entendant ce mot par la suite).

-Et les mamies de moi elles sont où ? Et mes papy ? Ils vont aller dans le ciel aussi ? »

Aïe, celle-là, je ne l’avais pas vue venir. Dieu que ça cogite dans une petite tête de 3 ans. Je lui ai répondu que pour l’instant, tout le monde était là et que nous allions trouver un livre à la médiathèque à ce sujet. Ca tombait bien, nous avions prévu de nous y rendre.

La bibliothécaire m’a conseillé Au revoir Blaireau de Susan Varley. J’ai eu du mal avec le titre parce que ma mère avait tendance à appeler les abrutis « blaireaux ». Mais rapidement, je me suis laissée prendre et j’avoue avoir eu du mal à le lire complètement car j’avais la gorge serrée. On y voit Blaireau finir sa vie, et ses amis éprouver le manque suite à son décès, évoquer les souvenirs avec lui. Les textes sont très beaux et porteurs d’un message : Blaireau a fini sa vie, il a bien vécu et il veille sur ceux qu’il aime (et qui l’aiment).

La miss n’a pas trop accroché, je pense qu’il y a trop de texte et pas assez d’images mais je l’ai emprunté, et je le sortirai si elle m’en reparle. Et il est assez long, je pourrai y revenir en sélectionnant certains chapitres. Je prévois aussi de le lire seule en entier avant, pour ne pas chialer comme une madeleine être trop émotive en le lui lisant.

En attendant, comme elle aime regarder les étoiles, je lui ai dit que son Grand Papy en était une…

D.

product_9782070632350_244x0

Publicités

6 réflexions sur “Parler de la mort à ma fille

  1. Carole Nipette dit :

    c’est sur que dans les familles où la mort frappe tôt (par rapport à l’âge des enfants) on est obligé d’aborder le sujet plus vite… pareil chez nous, les grands mères sont mortes, une quand j’étais enceinte, l’autre quand ma fille avait 6 mois, les questions viennent vite…

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s