Pourquoi vouloir un autre enfant ?

On m’a posé la question très sérieusement récemment. Pour resituer le contexte, nous déjeunions au bureau et nous parlions de choses et d’autres mais surtout de nos vies. Choses rares quand le patron est là. On blaguait sur la fameuse question « et débo, maintenant que tu as ta maison, le deuxième c’est pour quand ?? » (notez qu’en tant que patron, pas sûre qu’il rigole beaucoup le jour où ça arrivera) et on m’a demandé : « sérieusement, pourquoi as tu envie d’un autre enfant ? Avec du recul je me demande aujourd’hui pourquoi on en fait plusieurs, c’est dur de les élever, nous vivons dans un monde très individualiste et être une femme c’est vraiment du boulot ». Je résume hein (la question venait d’un homme). Alors cet homme m’a redemandé pourquoi vouloir un deuxième enfant ?

Si on va par là, pourquoi vouloir faire le premier aussi… Mais de son point de vue, vu qu’on sait à quel point c’est difficile d’élever un enfant, pourquoi vouloir en remettre une couche avec un deuxième, voire un troisième etc. Je pensais que je ne trouverais pas de réponse (moi quand y a du monde j’ai du mal à argumenter) et finalement, ça coule de source : j’ai envie de redonner la vie, de faire connaissance avec un être unique et de l’éveiller au monde. Dit comme cela, ça paraît démago mais c’est vrai. C’est viscéral je pense, et puis j’ai adoré porter ma fille. Je sais que cette éventuelle deuxième grossesse sera probablement la dernière, je ne peux pas me résoudre à ne plus jamais être enceinte sans avoir recommencé une deuxième fois.

Certes, c’est égoïste car c’est une envie personnelle (comme expliqué récemment, je n’évoque pas les opinions de mon homme ici, voilà pourquoi je ne parle que de moi). Et je ne veux pas que ma fille soit fille unique, pour des raisons qui sont les miennes. Et puis une maison qui rit, qui bouge au fil des enfants, pour moi c’est la vie. Je regrette bien trop souvent en ce moment que ma famille (au sens large) ne soit pas assez soudée pour que nous nous retrouvions tous (oncles, tantes, cousins, cousines, enfants des uns et des autres) pour des réunions autour d’un bon barbecue par exemple (ça fait famille Ricoré tout ça, si ça se trouve ce serait bien moins idyllique dans les faits quand j’y pense !).

Alors je ne sais pas quand ce petit deuxième arrivera, il viendra quand nous serons prêts (ou pas d’ailleurs ! sommes nous réellement prêts à avoir un enfant, quelle que soit sa place dans la fratrie ?) …. Mais j’ai trouvé cette question très intéressante, surtout qu’elle venait de quelqu’un de plus âgé et ayant deux enfants.

Et vous, qu’est ce qui vous as donné envie ? (Johnny forever)

D.

Copyright Daniel Kulinski

Copyright Daniel Kulinski

Publicités

9 réflexions sur “Pourquoi vouloir un autre enfant ?

    • version nounou dit :

      Parce que c’est la vie, la magie de la grossesse, créer un être venant de notre Amour et qui soit un mélange de nous deux, ne pas faire un enfant unique (j’en suis une), l’image de famille nombreuse de ma grand-mére paternelle, les réunions de famille, être fiére d’eux et de ce/ceux qu’ils sont, les rires, les câlins, ne pas laisser mon enfant seul à notre mort… en voici un échantillon…. Bref, j’ai 4 enfants.

  1. Marine dit :

    ce qui m’a donné envie ? la vie 🙂 et puis un seul enfant je trouve ça triste (quand on peut en avoir plusieurs), trop d’écart aussi.
    Pour l’instant seulement 2 au compteur mais avec l’écart parfait à mon sens : 2 ans. Le 3e n’est pas prévu tout de suite pour X raisons mais l’idée qu’il aura donc forcement au moins 3,5 ans d’écart avec son frère le plus jeune je trouve ça énorme !!!!!
    Donc en gros je rêve d’une grande famille (= au moins 4) mais vu notre âge on va se limiter à 3 je pense…
    Et en pratique, en dehors de toutes considérations financières, je ne suis pas sûre d’avoir la patience d’en élever plus que 3 !

    Je me rappelle d’une discussion ave mon moniteur d’auto-école il y a une quinzaine d’année. Il a un garçon et n’en voulait pas d’autres « pour pouvoir lui offrir tout ce dont il a envie »
    Je ne suis pas sûre que ça soit un bon argument.

    • D. dit :

      ha oui je suis d’accord avec toi, pas forcément un bon argument.
      Comme le coup du « je n’aimerai jamais un deuxième autant que le premier » : ça me choque (je l’ai entendu plusieurs fois).

      Ici, je ne sais pas combien d’écart auront mes enfants, mais il est certain que je n’attendrai pas autant que mes parents : + de 10 ans entre mon frère et moi, c’est bien trop…

  2. audrey dit :

    Je te rejoins complètement, moi c’est aussi très égoïste j’ai adoré être enceinte l’apres m’angoisse davantage! Lol et puis je ne veu pas que mon fils soit un enfant roi, pas parce qu’il est pourri gâté( même si ça joue quand même ) mais simplement parce que nou portons toute notre attention sur lui!

    (commentaire publié sur FB)

  3. Ampa dit :

    Un enfant c d’abord un désir égoïste pour ensuite être dans le partage une fois qu’il est là. Et en ce qui me concerne, je rejoins ton point de vu..
    La preuve j’en ai trois, j’ai eu besoin en tant que femme d’avoir des enfants, de connaître ce qu’être mère avec des personnalités différentes…..
    C épuisant mais tellement enrichissant…. Et on les aime nos bambins
    Être une femme c aussi être mère pour moi, en tout cas c mon choix
    Biz

    (commentaire publié via FB)

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s