Merci la vie, merci ma fille

Ma grand mère n’ayant pu assister aux obsèques de mon grand père cette semaine, nous lui avons rendu visite samedi soir pour l’embrasser et passer un peu de temps avec elle.

Il faut savoir que dans la religion juive, on prie tous les soirs pendant les 7 jours qui suivent le décès. Quand nous sommes arrivés, les hommes remontaient de la prière, l’ambiance était chargée de tristesse. Mes oncles et mon père portant leur chagrin sur leur barbe de 6 jours et mes tantes marquées par le manque de sommeil.

On n’osait pas trop parler, on écoutait ma grand mère parler de son mari. « Quand ils l’ont emmené à l’hôpital, je savais qu’il m’était parti. Mais il était beau ! Pale, mais beau. Un adolescent, vous l’auriez vu… ».

Je me suis levée pour consoler mon père comme s’il était mon fils et alors qu’on s’étouffait tous dans nos sanglots, la vie nous redonne de l’oxygène : on a regardé cette petite de moins d’1 mètre qui jouait à construire sa maison, qui donnait à manger à son bébé et qui se marrait comme une fofolle.

Et on a ri nous aussi. On n’oublie pas, loin de là, mais on sait que la vie continue et que c’est ce qu’il aurait voulu.

19bwIzL

PS : impossible pour moi de lire à haute voix le texte écrit pour lui semaine dernière. Merci pour vos petits mots ici et là ❤

Publicités

6 réflexions sur “Merci la vie, merci ma fille

  1. Astrid (my parade) dit :

    C’est vrai que dans ces moments-à, ces petits êtres innocents et pleins de vie nous remontent bien le moral. Après, effectivement, on n’oublie pas. Mais rien ne nous fera jamais oublié ceux qu’on aime de toute façon…
    Courage à toi.

  2. canan parents à Tout prix dit :

    Toutes mes condoléances j’ai perdue ma grand mère paternel en décembre (pour le moment je ne m’en rend pas encore compte vu que je ne suis l’as encore retourner en Turquie depuis) mais c’est sur que dans ces.moments là on se dit heureusement que nos enfants sont là !

    • D. dit :

      oh que oui ! je ne réalise pas encore non plus… comme si je l’avais cru éternel finalement. C’est dur, mais il faut tenir le coup…
      bises !

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s