Etre nokid pendant deux jours…

Pour des raisons logistiques, Miss G est partie en week end prolongé dimanche soir dernier chez son Papy et sa Mamy (à 20 km de chez nous, pas bien loin quand même). Ces derniers comptaient les heures chez moi avant le top départ et ma fille n’arrêtait pas de leur demander « on y va ? On y va ? ». Elle est partie mettre son manteau et ses chaussures au lever de la sieste, c’est vous dire à quel point elle était pressée d’y aller ! J’avais un peu la boule au ventre de la voir partir (et mon mec qui me répétait : « tu vas la revoir dans deux jours hein ! »). Il faut tout de même préciser qu’au moment où j’ai refermé la porte de la voiture après lui avoir fait un gros bisou, elle a percuté : sa maman restait ici (pas faute de lui avoir expliqué pourtant). Les larmes séchées, en route pour la maison du bonheur.

185760512

Et moi dans tout ça ? Ba je suis restée un peu… coi. Et maintenant, que vais-je faire ? C’est tout calme d’un coup !

Il faisait un soleil radieux, alors je suis partir faire un tour dans mon nouveau village, repérer les rues, les raccourcis sans avoir à dire donne moi la main / attention on va traverser.

En rentrant, j’ai fait mon repassage (avouez que je vous fais rêver), rangé (trop de rêve tue le rêve hein) et préparé mon granola sans être dérangée. Pas de stress pour le bain (en ce moment je dois répéter 1000 fois les choses pour que ça se fasse), manger en discutant de trucs d’adultes. Pas d’horaires à tenir sinon la petite va être ko demain

Me suis levée plus tard le lendemain pour aller au bureau, je n’avais que ma petite pomme à préparer. Et j’étais dans le calme absolu.

Rentrer sans se presser, sans courir pour être à l’heure chez la nounou. Prendre son temps.

J’avais oublié ce que c’était, de ne penser qu’à moi. De me dire que je peux flâner pour rentrer, regarder ce joli pull en vitrine et acheter du pain à la boulangerie qui est plus loin mais dont le pain est à tomber.

Mais j’étais ravie de retrouver mon petit bout après ces deux nuits. D’ailleurs, en parlant de nuit…… Tout comme la la Chouquette d’Amélie, elle a dormi bien plus tard le matin chez ses grands parents. Je crie au complot, à la conspiration ! Recharge-t-elle ses batteries chez eux pour repartir de plus belle avec les réveils aux aurores chez nous ?! Quoiqu’il en soit, je pense renouveler l’expérience prochainement… Alors les grands parents ? Prêts ?

D.

Publicités

5 réflexions sur “Etre nokid pendant deux jours…

  1. Mamzelle-Mistinguett dit :

    Des moments comme ça, sans enfants, c’est sûr que cela fait du bien, même si, on les aime . Par contre, ce que je retiens, c’est que nous sommes toute pareilles, on profite souvent que nos enfants ne soient pas là, pour avancer dans nos tâches et au final, on ne se repose qu’à moitié ^_^

  2. Allye dit :

    Toujours entourée d’enfants je savoure pleinement le silence quand j’ai en l’occasion et je retrouve la Petite Parlote avec plaisir… et qu’est ce que c’est bien les grands-parents lol

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s