Aurevoir, Valérie

Dès que j’entends le prénom « Simon », je ne peux pas m’empêcher de dire « Simon, t’y arrêtes de jouer avec les bougies, c’est péché !!!!!! ». Et je pense alors à Valérie Benguigui dans La vérité si je mens.

Cette actrice formidable, enfin révélée à un public plus large grâce au film Le Prénom, est décédée hier des suites d’un cancer du sein. J’ai cru à un fake et je ne savais même pas qu’elle était malade. Je savais qu’elle était amoureuse de son mari depuis plus de 20 ans, qu’ils avaient deux fils et qu’elle avait reçu lors de la dernière cérémonie des Césars une récompense amplement méritée. Une passionnée de théâtre, une femme entière et discrète. Elle est partie sans faire de bruit.

Je l’ai aperçue au concert de Patrick Bruel, en mai dernier et j’avais été surprise de la voir avec un foulard sur la tête. Mais je n’avais vraiment pas pensé à ça. Je me demandais si c’était pour le style ou peut être par rapport à ses croyances.

Je garde d’elle le souvenir de Comme t’y es belle et je me souviens à quel point elle était incroyable dans la pièce que j’étais allée voir, Pour ceux qui restent. C’est d’ailleurs à ceux qui restent dans sa vie que je pense.

Je n’ai rien d’autre à ajouter car bien sûr, c’est trop triste et elle part trop tôt mais surtout, j’ai envie de vous dire à toutes : profitons de la vie, avant qu’elle nous croque toutes crues.

D.

valerie-benguigui-1_4027217

Publicités

2 réflexions sur “Aurevoir, Valérie

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s