Aider son enfant à s’affirmer

Si j’écris ce post, c’est parce que je n’ai pas la solution (c’est pas parce que j’ai idées plein la tête qu’elles débouchent toutes).

Pas plus tard que ce soir, nous sommes descendues, la Miss et moi, dans le jardin de la résidence avec sa poussette / son poupon métisse (le mien en fait mais je suis sympa, je lui ai donné) et son sac à dos Minnie. Autant vous dire : les jouets auxquels il ne vaut mieux pas toucher pour avoir la paix.

Il y avait déjà un groupe de gamins qui s’amusaient, de 3 à 10 ans et ils ont tous couru vers elle en la voyant.

Réaction 1 : elle se bouche les oreilles car elle est gênée, ne me demandez pas pourquoi elle fait ça, je ne le sais pas

Réaction 2 : elle fond en larmes et se met à hurler car Fatou, 3 ans, a posé les mains sur sa poussette et veut se tirer avec.

Bon, j’essaie de lui parler en lui expliquant qu’il faut partager. Fatou tiendra donc la poignée gauche et Miss G, la droite. On calme le jeu, les aînés sont hyper sympas avec elle, tout va bien. Sauf que Fatou chope le poupon et lui dit « c’est pas toi la Maman, c’est moi ». Beau sens de l’observation, Miss G est blanche et son bébé non (ho elle était facile celle là). Alors j’ai voulu leur proposer d’être toutes les deux la maman mais vu les tensions que ce débat amène, j’ai préféré me taire.

Finalement, après avoir récupéré la chipie qui voulait rentrer chez elle avec les jouets de ma fille, cette dernière a voulu rester jouer avec tout le monde. Je me suis mise à l’écart (c’est pas parce que je suis méditerranéenne que je l’étouffe pour autant) et j’ai observé.

Elle a commencé à se rebeller quand on touchait ses affaires, mais vite fait. Et dès qu’elle m’apercevait, elle se mettait à pleurer.

Alors, que faire ? Lui apprendre à garder ses joujoux et risquer de la faire devenir une petite fille pas prêteuse ? L’encourager à partager et finalement trop se laisser faire ? Encore une fois, même si je rêve d’un juste milieu, je préfèrerais qu’elle soit une teigne plutôt qu’une victime (traumatisée, moi ?!).

En rentrant, nous avons discuté et on verra ce que ça donnera la prochaine fois. En tout cas, elle m’a dit que le problème venait de « Patou » (!) avec la poussette.

Et vous, comment faîtes vous ?

D.

108424965

Publicités

2 réflexions sur “Aider son enfant à s’affirmer

  1. Marianne Louzoù dit :

    Je ne fais rien, la mienne sait complètement se défendre 😉
    C’est même plutôt à moi de la calmer, elle ne prend pas chez les autres, elle ne tape pas (à moins qu’on l’ai poussé et dans ces cas-là elle ne répond de rien)
    Mais elle est du genre à aller en courant vers les autres, à leur parler, à vouloir jouer avec eux.
    Est-ce que je devrais la freiner !!!
    Je crois que toutes les mères, selon le caractère de son enfant se posera toujours des questions ^^

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s