Manuel d’entente pour visite chez Ik*a… en couple

Mon mec est super. Il est du genre à te faire un risotto quand tu rentres du bureau crevée ou à te relayer pour le repassage (et il est beau huhu).
Mais il déteste perdre son temps. Autant il m’accompagne volontiers faire du shopping, autant quand je prononce le mot Ik*a (la marque suédoise), je sens que ça l’énerve.
Nous venons de changer le lit de Miss G et après quelques recherches, j’ai choisi un modèle de cette fameuse marque. Seulement, si on me dit que je vais chez le Suédois, il est clair que je n’y vais pas que pour ce que dois acheter. J’y vais aussi pour acheter regarder des trucs dont je n’ai pas besoin (du moins, je sais créer le besoin).
Je suppose que nous sommes quelques unes dans le même cas, alors pour éviter la scène de ménage en plein magasin, j’ai noté quelques petits trucs qui peuvent limiter les dégâts :
– aller sur le leur site (ou télécharger l’application) et créer une liste d’achat avant le jour J. Cela permet de sélectionner en amont ce qui vous plait et -si vous arrivez à vous y tenir-, il ne reste plus qu’à demander où se trouvent les objets dans le magasin (gain de temps considérable).
– bien mesurer les espaces libres et potentiellement destinés à accueillir LE meuble sur lequel vous allez flasher. J’ai pour mémoire un miroir énorme que j’ai voulu faire rentrer dans une Twingo (fail) et accrocher sur un mur aussi long que lui (quasi fail : on l’a fait mais avouons que ce n’était pas top).
– éviter les questions ouvertes : « on fait un tour à la cuisine » ? Vous pouvez vous attendre à 99,9% à un NON. Y aller direct et dire « attends, juste deux secondes, je fais vite ! « 
– rester raisonnable et calculer à combien toutes ces conneries vont revenir, quitte à reposer certains trucs clairement inutiles. Parce que 2,99 € + 1,99 € multiplié par 12 (et parce que tout est pas cher chez eux), ça finit par faire beaucoup, même trop.
– le top du top : y aller seule. C’est ce que j’ai fait quelques jours avant d’y aller en couple. J’ai choisi, trié, acheté ce que je voulais ; j’ai repéré dans quelles allées se trouvaient le lit, le matelas, le sommier de la miss (et ça m’a valu l’admiration de mon mec puisque je me croyais chez moi). Donc le jour J, on n’a pas traîné – enfin, il paraît que j’ai mis du temps à me décider sur la couleur des draps mais c’est bien connu, on ne vient pas de la même planète.
Et vous, ça se passe comment ?
D.
Publicités

2 réflexions sur “Manuel d’entente pour visite chez Ik*a… en couple

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s