J’y pense, et puis j’oublie (mais j’y pense quand même)

Chaque début d'année, je me souviens que c'est à cette période que j'aurais pu devenir Maman une première fois. 
Je ne déprime pas, je ne suis pas triste mais j'y pense - quelques secondes - et puis j'oublie (copyright Claude François).

Je me demande si on oublie un jour qu'on a vécu ce genre d'épreuve.

Car, quoiqu'on en dise ("mais tu as une petite fille en pleine santé", "ce sont les choses de la vie", "on est beaucoup à passer par là", etc), ça fait mal quand ça arrive. Autant moralement que physiquement.

Et l'appréhension de connaître cela à nouveau, le jour où un second enfant sera envisagé, est bien là.

Mais je crois aux dates et cet œuf qui n'a pas grandi et qui aurait du naître un 1er janvier s'était niché en moi le 1er avril 2010. Hasard ou coïncidence, un an plus tard, jour pour jour, je donnais naissance à ma fille (le plus beau poisson d'avril ever). Merci la vie. 

G.M



Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s