Non, ça n’arrive pas qu’aux autres

Parfois, je m’interdis d’imaginer ma vie future avec Baby G, par superstition (chuuut je sais que c’est nul).
Pourquoi ? Parce que tout peut basculer tellement vite que je me préserve.
Aujourd’hui a été votée une proposition de loi encadrant le don de RTT, s’inspirant de l’histoire des parents de Mathys, aujourd’hui décédé. Son papa a pu rester avec lui jusqu’à la fin, grâce à ses collègues qui lui ont donné leurs jours de congés.
Pour avoir visité des enfants atteints de cancer, je suis touchée par ce projet et j’espère que la loi sera votée. Ces petits avaient besoin de leurs parents mais …. leurs parents devaient aller au travail … Pas évident de trouver un compromis, surtout quand les médecins expliquent qu’un enfant a besoin d’un accompagnement affectif toute la journée pour guérir, mais qu’il faut faire bouillir la marmite.
Je vous laisse sur les mots du papa de Mathys : « On nous a dit que Mathys était condamné, qu’il entrait dans une phase de fin de vie. C’est à ce moment que les jours que j’ai eus ont pris tout leur sens, raconte Christophe la voix tremblante. J’ai pu être auprès de mon fils, 24 heures sur 24, sans me soucier de mon travail ou de mon salaire, j’ai pu, grâce à ce temps offert, mettre en place une hospitalisation à domicile pour mon enfant parce qu’il ne voulait plus retourner à l’hôpital. J’ai pu vivre avec mon fils tous ses derniers instants. Voilà à quoi ce temps a servi » (source TF1.FR).

G.M
Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s