Garder une vie sociale avec un bébé malade

Depuis plusieurs semaines maintenant mon mec, Baby G et moi étions invités aux 30 ans de notre copine S (on va voir si elle lira l’article et se reconnaîtra !).
J’avais aidé la meilleure amie de cette dernière (ma pote H) à préparer les surprises, on savait qu’on allait bien rigoler, j’avais préparé un cake aux olives / thon … bref, le jour J arrive ! Tout comme le 39 de fièvre de ma fille. 😦
Toute la journée, j’ai surveillé sa température et rusé pour la faire chuter… mais il a fallu se rendre à l’évidence, la deuxième dent de Baby G semblait vouloir sortir en force et nous ne pouvions rien y faire.
Finalement, à 18h, je préviens S que nous ne viendrons pas. Elle ne me cache pas qu’elle est un peu déçue, tout comme moi d’ailleurs, mais elle comprend tout à fait. Toujours est-il que je suis un peu deg de ne pas y aller, surtout que c’est à 10 minutes de chez nous.
20h30 : nous couchons la petite et je préviens nos amis également invités … enfin : je préviens mes copines, qui sont déçues ; elles préviennent leurs maris, qui sont déçus que mon mec ne vienne pas (vous me suivez ?). En gros, tout le monde est déçu mais nous ne pouvons pas emmener Baby G à une soirée dans cet état et nous ne voulons pas la laisser à garder non plus (on s’est dit que malade, on aime bien avoir son papa et sa maman avec soi).
20h45 : Baby G dort « comme un bébé » (ha ha) et je propose alors : on fait un saut, chacun notre tour, à la soirée MAIS j’y vais d’abord car sinon, je ne suis pas sure de l’heure à laquelle mon mec va rentrer et je risque de ne pas y aller.
Après un « pfffff t’es grave » de la part de Mister, mon idée semble plutôt bonne. Ni une, ni deux, je troque mon large pantalon en coton (oui ma fille m’avait vomi dessus quelques heures auparavant …) pour un slim, applique un peu de blush et du mascara et saute dans ma Modus.
S était ravie (je lui ai fait la surprise) et les copines aussi. On s’est bien marrées mais je ne suis pas restée longtemps : je devais « passer mon tour » (^^) et surtout retourner auprès de ma fille, au cas où elle ne serait pas bien (je demandais régulièrement des nouvelles à son papa par SMS et tout allait bien). 
Et voilà ! Je suis rentrée, contente d’avoir vécu cette soirée (certes, assez rapidement : une petite heure et demie), d’avoir vu nos amis, que mon chéri se soit amusé (pour le coup, beaucoup plus longtemps que moi !) et que ma fille aie pu se reposer (et visiblement, l’instinct m’a fait rentrer au bon moment : quelques minutes après mon retour, elle s’est réveillée et avait besoin de réconfort tellement elle était patraque).
Et vous, comment gérez-vous votre vie sociale avec vos bébés ?
G.M
Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s