Les positions d’accouchement

J’ai commencé les cours de préparation à la naissance (ha, je vous l’accorde, je suis plutôt prévoyante, quand on sait que je dois accoucher en avril …).

Bref !

La sage femme m’a présenté les différentes positions pour le jour J (pour la gestion des contractions et pour l’expulsion).

Alors voici :

*gestion des contractions :


– à califourchon sur une chaise, avec le coussin d’allaitement sur le haut du dossier, et les bras posés dessus. Ici, l’intérêt (comme dans beaucoup de postures) est d’avoir le ventre « dans le vide » et il paraît que ça soulage !
Le deuxième bon point, c’est que le futur papa peut participer et masser notre dos (ceci est valable pour toutes les positions, soit dit en passant).

– à quatre pattes (pour celles qui ont fait ou font du yoga, c’est la position du chat) : il faut que les bras soit bien droit et ne surtout pas cambrer le dos, mais faire le dos rond (soulage surtout lorsque les contractions se font par les reins, et on retrouve ici le ventre « dans le vide »).

– accroupie : pour relâcher le périnée et permettre au bébé de s’engager correctement.

– sur le ballon (le même que mon avatar) : mêmes avantages qu’accroupie, sauf qu’on se fatigue moins). Il est aussi conseillé de lever les bras (pourquoi pas de se suspendre au papa), afin de libérer le diaphragme et encore une fois, de laisser de la place au bébé pour bien s’engager.

*expulsion (beurk, désolée je n’aime pas ce terme mais bon !)


– position « gynéco » : bon, bein c’est celle qu’on connaît toutes, allongée, jambes écartées sur les étriers.
Mais il paraît que les déchirures sont beaucoup plus fréquentes dans cette pose.
Et puis, quand on y réfléchit, ce n’est pas très logique : à la selle, on n’est pas allongée, à ce que je sache ^^

– assise (variante de la position gynéco, sauf que le dossier de la table d’accouchement est relevé) : niveau  attraction / centre de gravité, je trouve que c’est pas mal (hé oui, le bébé est dirigé vers la bonne direction !

– sur le côté ou à l’anglaise : la sage femme nous la conseille vivement, car cette posture évite les déchirures et les épisio. Il faut se mettre sur le côté opposé à celui du dos du bébé, relever la jambe du haut et se tenir à la table, les bras en l’air.

– à quatre pattes : à méditer avec le papa, car il peut rester choqué. La sage femme a vu un accouchement dans cette posture, et a eu l’impression que la maman avait réellement « pondu » son bébé, en toute facilité…. à voir !

Voilà les filles, en espérant vous avoir quelques infos,

D*

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s